Centre de Détection et d'Initiation du Football
"CDIF - Intwari"

L'Histoire du Centre

INTRODUCTION 

La terrible guerre civile qu’a connue le Burundi de 1993 à 2004, a coûté la vie à plus de trois cent mille  personnes. Beaucoup d'enfants ont perdu leurs parents. Le Burundi est un des dix pays les plus pauvres au monde qui sort  d’une décennie dans une guerre civile qui a sérieusement éprouvé le tissu social, et entraînant derrière lui son cortège de malheurs des milliers d’orphelins de guerres et des enfants soldats démobilisés, ayant perdu tous les repères d’une vie normale. Les enfants nés entre 1996 et 2003 ont grandi sous les balles et les obus.  

Aujourd’hui, ces jeunes découvrent l’univers ludique grâce à l’activité du Centre de Détection et d’Initiation au Football(CDIF). L’idée de mettre en œuvre le projet du CDIF s’est basée sur l’ambition d’utiliser le football comme levier de réconciliation pour les enfants, isolés ou en errance dans les rues. Il convient de faire du pouvoir d'attraction du football et du pouvoir d'influence des Champions un levier pour l'éducation. Il faut noter ici que la pratique du Football repose sur des valeurs fondatrices, telles que le dépassement de soi, le sens de l’effort, l’esprit d’équipe, le respect des autres, le respect des règles. Et ces valeurs sont universelles. Bien plus, le football a toujours véhiculé beaucoup de rêves et incarne la réussite sportive, financière et sociale.

OBJECTIF DE CDIF-INTWARI

L’Académie CDIF-INTWARI  s’est fixée les objectifs suivants :

- Détecter, initier et encadrer des jeunes footballeurs ;

- Utiliser le pouvoir du football pour œuvrer positivement au changement social ;

- Permettre aux meilleurs d’aspirer à exercer le football comme une profession;

- Utiliser des programmes basés sur le football pour sensibiliser les jeunes  aux causes environnementales ou sanitaire afin qu'ils contribuent afin qu’ils contribuent à entretenir  une vie saine ;

LA DEVISE DU CDIF-INTWARI

La devise de l’académie est axée autour du principe : « bâtir l’avenir sur l’éducation dont le football est l’ossature ». Les jeunes footballeurs n’étant pas tous appelés à réussir dans le football professionnel, l’académie garantira à tout le monde une formation pratique essentiellement tournée sur les nouvelles technologies et d’autres formations professionnelles.

Dans l’ensemble l’encadrement doit remplir 3 missions :

Accueillir : Sans esprit sélectif tous les jeunes joueurs dés l’âge de 7 ans désirant découvrir puis s’initier à ce sport, notamment les enfants de la rue, les orphelins des Villages d’enfants SOS.

Transmettre les valeurs : respect - politesse -  Le fair-play.  

Développer : Un état d’esprit fondé sur la volonté de progresser pour favoriser l’épanouissement des joueurs.

Le Centre de Détection et d’Initiation au Football (CDIF) réunit à ce jour, Cent vingt cinq   (125)  jeunes académiciens âgés de 7 à 14 ans. Ces jeunes sont issus des diverses couches sociales à savoir des enfants des quartiers déshéritées  (Kamenge ou Bwiza), des enfants orphelins scolarisés et hébergés par le Villages d’enfants SOS du Burundi, des enfants de la rue et enfin des enfants du milieu aisé et scolarisés (divers quartiers de Bujumbura). Cette diversité constitue le socle de tout le projet.

Ils sont répartis en trois divisions, la troisième de 7 à 9 ans ; la deuxième de 10-12 ans et la première 13 à 14 ans.

PHILOSOPHIE DU CDIF-INTWARI

«Inculquer les valeurs positives et donner de l’espoir à la génération  enfants de guerre du Burundi par la pratique du Football : le futur se prépare aujourd’hui !»